Issue des premiers âges de la connaissance humaine, la navigation astrale n’a pas évolué durant des siècles.

Au cours du temps, des outils ont permis d’améliorer incrémentalement la précision (Astrolabe).

Le sextant est un peu plus récent puisque son invention remonte à 1730.

Basé sur la lecture de la hauteur d’un astre, l’utilisation du sextant traditionnel nécessite une bonne maîtrise de l’instrument, une position d’utilisation la plus stable possible, un horizon visible, une hypothèse de départ sur sa position et une certaine aisance dans l’utilisation des tables astronomiques avant de parvenir à faire un point sûr.

STARNAV s’est appuyé sur le savoir-faire acquis dans le domaine de la navigation astrale autonome pour amorcer en 2010 le développement du SEXTANT G-STELL (géoréférencement stellaire) : système qui permet de déterminer la position de l’utilisateur à partir de l’observation d’astres : Soleil, Lune, Planètes, Etoiles.

Composé d’une caméra et d’une plateforme inertielle, le système permet, en visant un astre (Soleil, Lune, Planète, étoile), sans connaissance de l’astre visé (algorithme de reconnaissance d’étoile), sans hypothèse sur la position, sans visibilité sur l’horizon, sans connaissances astronomiques, de déterminer sa position.

 

 

La performance du système, fortement liée à la stabilité de l’utilisateur, a imposé à la société de modifier son concept. STARNAV a alors développé un système permettant d’accéder à sa position sans nécessité de pointage. Il s’agit du système MAGELLAN (Mesure d’Attitude et GEoLocaLisation Astrale Novatrice), actuellement en cours de tests.

Nous vous informerons sur ce site des premiers résultats opérationnels dans les semaines à venir.

Le successeur révolutionnaire du sextant est arrivé. Une alternative réelle au GPS existe désormais, indépendante et robuste au brouillage et au leurrage.